AS'PYR

Séjour Aragon 2015

Sierra de Guarra 28 au 1er juillet 2015

 

Pour cette année notre balade de plusieurs jours prévue initialement en catalogne s’est arrêtée en Aragon, un peu par nostalgie et  mais surtout un manque d’effectifs. Deux c’est peu, mais suffisant ! Nous pardonnons nos potes de n’être pas venus, soit ils étaient déjà en balade ou bloqués  par le boulot. Mais nous avons eu pour eux,  une pensé émue le soir devant nos Tapas !

Bon quoi qu’il en soit départ de Chez Thomas 18h ce dimanche 28 juin, arrivée Rodellar 21h, plantage de tente sur le sol tendre et poussiéreux du camping El Puente et mise en place d’un hamac, une douche, un repas, l’addition et au lit, les gorges noires nous attendent.


Lundi  29 : Réveil  7h, début de la marche d’approche 8h, c’est parti pour l’intégrale Gorgas Négras plus Barazil.


trois heures de marche d’approche et sept heures trente de canyon avec des conditions d’eau normales, quelques rappels, sauts, biefs, un peu de marche aquatique, entrecoupés d’une heure de sieste à mi parcourt (une première vraisemblablement chez As’Pyr !!?),


6,5 litres d’eau ingurgité, un sanglier et un vautour mort plus loin, nous voici de retour au camping. Un peu cramés par la chaleur de la journée.

Mardi 30 : Réveil 8h (on s’embourgeoise !)  Bon la sortie et la chaleur de la veille y sont pour quelque chose. Deux canyons au programme, le Formiga superbe canyon où l’on retrouve tout ce que peux offrir un canyon d’initiation, même la fréquentation qui va avec ! Pas de soucis,


Thomas le filou à plus d’un tour dans son sac et l’on double quatre à cinq groupes relativement  importants sans attirer l’attention.  Pose déjeuner sans sieste et on attaque Le Gorgonchon (Désolé pour les puristes, je n’ai trouvé l’accent du dernier o de Gorgonchòn sur le clavier). Pas très long mais relativement  éprouvent pour  mes bras et le dos de Thomas. 


Une longue faille de quarante mètres à faire en opposition quant on manque de bras et de technique, mes abdos s’en souviennent pour plusieurs jours! Bon tout se passe bien une heure plus tard nous attaquons la remonter vers la voiture, mais pas par le même chemin tout les deux (il va falloir que j’achète un sonotone !) Pour le souper, les Tapas proposer par Thomas  sur le belvédère d’Alquezar ont une saveur particulaire ! Le cadre sans doute?

Mercredi 1er : Réveil 9h (il est tant que l’on rentre !) On range le camp de base et sur le chemin du retour un petit arrêt sur le Gorgol.


Vingt minutes de marche d’approche où nous rencontrons deux canyonistes espagnols, là aussi le canyon est court mais très beau! Nos deux collègues nous ouvrent  la descente et çà tombe bien, il nous manque quelques mètres de corde pour le dernier rappel! Pour les remercier nous leur offrons une dégustation d’un Bordeaux plutôt  sympathique, mais bon, L’espagnol préfère le Somontano !!?!?


Quoi qu’il en soit, même si cette escapade n’avait pas l’engagement des années précédentes, pour ma part j’ai apprécié ce retour en Sierra de Guarra.

François