AS'PYR

Vingrau

 
RDV au camping de Tuchan pour Rachel, Armelle, Marianne, André, Jean, Didier, José, Alain et moi le vendredi soir.
 
Samedi avant d’escalader quoique ce soit, nous devons nous occuper d’une chose fondamentale: la bouffe, avec notamment le pain. Ha le pain! La boulangerie vient de fermer définitivement ! Les membres de l’équipe se dispersent donc pour trouver le Proxi ou le Spar et là… négociation, car le pain à Tuchan ça se réserve! Marianne sort victorieuse avec 4 baguettes et en laissant une commande de folie pour les jours à venir.
2eme chose fondamentale : trouver le topo! Alors là, une vraie course de désorientation commence, car pour trouver Tautavel, situé à 15 km de Tuchan, nous avons bien mis 1heure 30. Mais nous l’avons enfin le précieux topo ! Vu l’heure avancée nous faisons de la couenne dans la gorge de Gouleyrous, juste en face de la Caune de l'Arago.
C’est beau, une ambiance de canyon avec la roche polie et creusée. On oublie tous très vite la matinée de bug. Le soir apéro arrosé. Le Fitou ça se boit bien, y’a pas à dire ! Les saucisses du boucher aux 800 grives sont parfaitement cuites par Dédé.
 

 
Nous décidons de partir tôt le lendemain matin. Tôt c’est à dire 9h30! C’est que faire son sac ce n’est pas facile, hein André!!!
Nous voici donc partis. On trouve le chemin d accès assez vite : c est un bon jour! La ballade est très agréable odorante avec de jolies plantes partout, que José nous cite et que j’oublie aussi sec : ne m’en veux pas José, j'ai quand même retenu la Férule!!!
Belle ascension du Petit Dru, physique cependant pour une première fois !!!
Certains et certaines finissent la journée en se baignant dans le canyon de Gouleyrous :c’est royal ! Mais bon, il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps, il y en a un qui a juste trempé les orteils et qui a décidé de se doucher chaudement au camping si les copains veulent bien se décider à rentrer et arrêter de lorgner la donzelle fraiche !
Le soir resto, dodo.
 
Temps incertain, lundi on tente tout de même la Simone en hommage à Marianne dont c est le 2eme prénom (j’espère que je ne fais pas une gaffe en divulguant cette info).
Après s’être battus avec les vieilles Tuchanaises pour obtenir notre pain de ce jour nous partons sans Marianne et Rachel qui ont décidé de faire du tourisme.
Mais après tout, nous aussi, il  n'y a pas de raison  !!! Pétard, mais où est cette foutue Simone ?
Alain pique le topo à André quand il a eu le dos tourné et fait route vers le pied de la voie.
3 longueurs très sympa, descente en rappel, nickel ! L’orage qui grondait au loin nous a laissés tranquille.
 
3 jours très sympathiques avec un petit goût d’y revenir!
Merci a tous
 
 
Maylis